Notre semaine bretonne sur l'Île de Bréhat

Publié le 19 Juillet 2015

Notre semaine bretonne sur l'Île de Bréhat

Chaque été, pour nos vacances en famille élargie - Mamisy, tonton Faust, cousin Jojo... - nous cherchons une destination inédite. Cette année nous souhaitions nous déconnecter de la réalité ; nous échapper du quotidien. Partir sur une île !

L'île de Bréhat se situe en Bretagne Nord et son microclimat fait de cette île un petit paradis terrestre où se trouve une grande diversité de fleurs et de plantes. L'accès à l'île s'effectue par une navette maritime et les engins à moteur sont interdits. On y circule à pied, en vélo ou en taxi-tracteur. Un dépaysement total qui nous a séduit.

Notre semaine bretonne sur l'Île de Bréhat
Notre semaine bretonne sur l'Île de Bréhat

Sur l'île nord, dans une jolie maison en pierre, nous avons déposé nos valises pour une semaine de tranquillité. Si on peut parler de tranquillité quand on part avec 3 enfants de moins de 4 ans...

Isolés du monde, nous devions marcher une trentaine de minutes pour rejoindre le bourg afin d'y faire nos courses dans l'unique supérette de l'île.

Notre semaine bretonne sur l'Île de Bréhat

C'est avec enthousiasme et une carriole chargée d'enfants - puis de courses & d'enfants - que nous traversions les paysages magnifiques qu'offre l'île de Bréhat. Les carrioles sont un moyen de transport comme un autre sur l'île et nous croisions régulièrement d'autres petites têtes blondes. La nature, les vacances et l'été donnent décidément des ailes aux enfants. Les sentiers caillouteux qui font se tordre les chevilles et les herbes hautes qui griffent les mollets n'ont pas rebuté nos petits baroudeurs.

Longer la côte le matin à marée basse, puis avoir la surprise de découvrir, sur le chemin du retour, un paysage totalement différent à marée haute. Caramelou a été fasciné par les bateaux petits ou grands, si nombreux. Il a aimé jeter des cailloux dans la mer - mais les flaques faisait aussi très bien l'affaire. Framboisine s'est fait embêtée par le vent "Tu m'embêtes le vent", s'est réjouie du soleil "J'aime le soleil, comme maman" et a finalement choisi la pluie, comme étant sa météo préféré "J'adore la pluie". Un petit garçon qui aime les bateaux et les galets et une petite fille qui apprécie la pluie. Nous avions choisi la destination idéale pour ce bel été 2015.

Bonnes vacances à toutes et à tous.

Une belle surprise de l'île : ce petit marché sans vendeur où tu choisis tes fruits et légumes en laissant l'argent dans la boîte aux lettres.

Une belle surprise de l'île : ce petit marché sans vendeur où tu choisis tes fruits et légumes en laissant l'argent dans la boîte aux lettres.

Rédigé par Mère Veilleuse

Publié dans #Voyages

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article