J-49 avant le terme

Publié le 9 Septembre 2013

Lundi, Framboisine a fait sa rentrée chez les moyens à la crèche. À mon grand désespoir, ces cinq premières journées ont été synonymes de pleurs et de cris... du moins au moment de la séparation parce que la crise passe apparemment vite et laisse place aux sourires et aux jeux.

C'est un problème tout nouveau qui n'avait pas lieu entre ses 4 et 10 mois. Les pédiatres parlent de l'angoisse du 8ème mois qui apparemment a fini par arriver jusqu'à elle... Il se trouve qu'elle est donc entrain de découvrir qu'elle et moi nous ne faisons pas qu'une seule et même personne. Quel scandale ! Heureusement, elle n'est pas au point d'hurler lorsque je quitte la pièce et ne prend pas une mine apeurée devant toute personne qu'elle ne connait pas. Néanmoins, on peut quand même en conclure que je suis enfin sa référence absolue et ça, ça booste mon égo de maman ! ;-)

Mardi, je suis allée à la rencontre de ma petite grenouille. La dernière échographie avant de le rencontrer en chair et en os. Mis à part la petite crise de Framboisine les 3 premières minutes de l'examen, ce fut un grand moment de détente. La petite clim' faisait contraste avec la chaleur extérieure et la douce voix de l'obstétricien était apaisante. Mon bébé bougeait sous l'appareil et pour une fois j'avais les sensations et les images en même temps. Je n'avais aucune inquiétude car c'est une grossesse qui se déroule parfaitement bien depuis le début, alors je n'avais plus qu'à regarder ma petite grenouille et écouter le docteur énumérer ses membres et ses différents organes...

"Voici son abdomen, et là ses fesses, ses cuisses, ses pieds... Nous remontons et vous pouvez observer sa colonne vertébrale, voilà maintenant son coeur puis ses reins... Le placenta se trouve en haut de l'utérus et le cordon ombilical est parfait..."

J'étais si bien que j'aurais pu m'endormir. J'imaginais fermer les yeux et ne jamais me lasser de l'entendre murmurer chaque morceau de mon petit crapaud.

Mercredi, je souhaite vous parler de la Maternité où j'ai donné naissance à Framboisine et où ma petite grenouille va naître, La Maternité des Lilas qui se trouve en Seine-Saint-Denis (93). Cette Maternité est malheureusement menacée par l'ARS qui souhaite la fermer et la relocaliser à Montreuil qui n'aura pas les moyens de poursuivre le combat de cette institution. Or, cet établissement a une histoire pour bon nombre de femmes puisqu'il est pionnier en matière de respect des futures mères et de l'accouchement sans douleur. Sans compter son engagement dans l'accompagnement des jeunes filles.

C'est une Maternité dont je rêvais pour le suivi de mes grossesses, mettant en place un grand nombre d'ateliers pour donner toutes les chances aux futures mamans, mais également aux futurs papas (puisque Chérif a pu assister à des groupes de paroles entre papas tout à fait innovants) d'accueillir leurs bébés dans les meilleures conditions.

C'est une maternité qui nous a accompagnés pendant 5 jours après mon accouchement (quand d'autres vous renvoient chez vous au bout de 2...) portée par une équipe disponible de jour comme de nuit avec le même enthousiasme. Je me souviens avoir souvent appelé en pleine nuit des sages-femmes ou auxiliaires de puériculture pour me soutenir dans la mise en place de l'allaitement. Et bien, elles étaient capable de rester à nos côtés jusqu'à ce que ma Framboisine et moi-même parvenions à nous entendre et c'est évidement grâce à leur patience et à leur soutien que j'ai pu allaiter ma fille aussi longtemps et gagner ma confiance de mère. Alors, je suis reconnaissante à la Maternité des Lilas et je souhaite soutenir le projet de reconstruction - et non de destruction - d'un établissement qui fait tant pour les femmes depuis plus de 50 ans.

Liens :

Collectif Maternité des Lilas - La Maternité des Lilas vivra aux Lilas

News : Les sages-femmes de la Maternité des Lilas posent nues pour se faire entendre

Page Facebook du Collectif Maternité des Lilas

Jeudi, mes siestes sont perturbées par un tapage diurne ! Gazouillis & pleurs (je vis au dessus d'une crèche...) me tirent de mon sommeil et me font penser pendant un instant que Framboisine est dans la pièce d'à côté. Je me réveille alors brusquement et inquiète et j'ai besoin de quelques secondes pour me souvenir que ma fille est elle-même à la crèche. Je peux me rendormir tranquillement jusqu'au prochain pleurs d'un bébé qui n'est pas le mien... C'est pas juste.

Vendredi, nous partons nous ressourcer en banlieue chez Mamie-Sitter et faire la fête...

Samedi, nous faussons compagnie à Framboisine et Mamie-Sitter pour festoyer dans la Vallée de Chevreuse. Je me verrais bien, moi aussi, dans une belle maison entourée d'arbres et les enfants qui me cueilleraient de jolies fleurs... Lors, d'un lâcher de lanternes célestes en amoureux peut-être que Chérif et moi faisons le même rêve... J'oublie un peu ma vie de maman et mon ventre de 7 mois et demi de grossesse. Sur la piste de danse, je me sens légère comme une plume. Toutefois, au bout d'une bonne heure de java, mon dos me rappelle que je porte un bébé de 2 kilos, 1 bon kilo de poitrine & utérus, 1 kilo de placenta & liquide amniotique. Sans compter les réserves d'eau et de graisses... C'est pas grave, il est temps de rentrer... et cela ne m'aura pas gâché mon plaisir.

Dimanche, aïe, comme il est difficile de sortir de son lit, aïe, j'ai le dos en compote. J'ai dormi moins de 5h dans d'atroces douleurs mais Framboisine a faim... Chérif le malin, fait semblant de ne rien entendre. Beaucoup de mamans vont certainement se reconnaître. Et bien, je suis désolée de casser le quotidien d'une vie de maman, mais j'ai eu le droit d'aller me recoucher ce matin-là grâce à une Mamie-Sitter super motivée. Du coup, je n'ai même pas rejoint Chérif le traitre, et j'ai filé sous la couette du confortable lit de Mamie-Sitter pour tenter de sauver ce qu'il me reste de dos.

Dimanche après-midi, comme tout le monde, nous allons chez Ikea... Évidemment, il est impossible d'en sortir les mains vides et Chérif a donc dû s'y mettre... Heureusement, une petite assistante est venue lui prêter main forte... (voir photo...)

Bonne semaine à toutes et à tous !

Même si ça n'en a pas l'air, c'est bien le profil de ma petite grenouille

Même si ça n'en a pas l'air, c'est bien le profil de ma petite grenouille

La Maternité des Lilas vivra aux Lilas !

La Maternité des Lilas vivra aux Lilas !

Et vous ?

Quelles activités avez-vous partagé avec vos enfants cette semaine ?

Quelles sont les moments forts de votre week-end ?

Comment vous êtes-vous fait plaisir ?

Rédigé par Mère Veilleuse

Publié dans #Grossesses, #Enfants

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article