La naissance de Caramelou - Épisode 2

Publié le 27 Octobre 2013

Lire l'épisode 1 : ICI

Deux bonnes heures de marche aller-retour... Mais c'est durant que je déguste - ou plutôt que je bâfre - mon morceau de bœuf que je ressens une première contraction. Mamie-Sitter, comme chaque jour lorsque je lui dis que j'en ai une - me lance un "C'est parti !". De mon côté, je reste prudente, je me préserve d'une énième désillusion.

Sur le retour, elles s'intensifient. J'ai une lueur d'espoir. Je dois même parfois m'arrêter pour les laisser passer. C'est encourageant.

Il est environ 16h lorsque je demande à Chérif de me retrouver à la maison. "Je crois que je suis en travail".

Le compte à rebours - interminable compte - peut commencer. Nous sommes le jeudi 24 octobre, il est 19h et mes contractions deviennent très désagréables.

Pourtant, la soirée se déroule plutôt tranquillement. Je prépare calmement mes dernières petites affaires. Framboisine se couche sereinement. Je prends une petite douche bien chaude. Chérif est zen. Il n'y a que Mamie-Sitter qui s'affole. Elle qui m'a répété durant toute ma grossesse qu'un deuxième bébé pouvait arriver très rapidement voudrait que nous partions immédiatement à la maternité. Elle me raconte pour la trente millième fois l'histoire de son amie qui a accouché dans la rue n'ayant pas eu le temps d'arriver jusqu'à la maternité.

Il est 23h quand nous décidons de nous y rendre.

La naissance de Caramelou - Épisode 2

Il est minuit. Nous sommes le vendredi 25 octobre et je suis dilatée à 2 cm. Le travail est engagé mais les contractions ne sont pas assez rapprochées pour être réellement efficaces. On m'installe dans une chambre pour la nuit. Chérif, quant à lui, rentre à la maison pour se reposer avant la journée marathon du lendemain.

Les contractions, bien que supportables, m'empêchent de dormir plus de 10 minutes d'affilée. Au petit matin, je demande à être auscultée.

7h: 4 cm. Je pense à ma petite Framboisine. J'espère qu'elle ne se demande pas trop où est passée sa maman. La sage-femme me propose de retourner dans ma chambre prendre mon petit-déjeuner et une douche puis de remonter m'installer en salle de naissance. À ce stade, pour Framboisine, je vomissais toutes les 10 minutes et je criais "Péridurale!". J'ai cependant le sentiment de toucher au but, mon sourire revient.

9h30: Je suis installée en salle de naissance avec à mes côtés Chérif. Je suis toujours à 4 cm et mes contractions s'espacent, bien qu'elles soient douloureuses. Me voilà, obligée de quitter la salle de naissance... La sage-femme m'invite à me promener en ville. Je suis las et les encouragements des uns et des autres glissent sur moi... À l'extérieur du bâtiment, je croise une auxiliaire interloquée de me voir aller me balader alors qu'elle m'a aperçu quelques minutes plus tôt installée sur la table d'accouchement.

Il est 10h30 et nous marchons dans la ville des Lilas. Il pleut. Nous déjeunons au McDo et entre deux contractions on fait les cons. La serveuse attend ma commande, mais je suis bouche bée et tordue en deux, je dois attendre la fin de ma contraction. "Un Happy Meal s'il vous plaît".

La promenade se poursuit. Elle est douloureuse. Je m'accroche à Chérif régulièrement faisant mine de le prendre dans mes bras et je me mords la lèvre.

12h: Je suis fatiguée et nous décidons de regagner ma chambre.

15h30: Je suis dilatée à 5 cm. Gagner 1 cm en huit heures de temps c'est peu mais je suis contente.

17h30: Mamie-Sitter vient nous rendre visite avec Framboisine. Je suis au bord des larmes, certainement un mélange d'émotion et de souffrance. Lorsque j'ai une contraction, je suis pliée en deux, je gémis, mais je garde le sourire - bien qu'un peu crispé - pour ne pas effrayer Framboisine. Elle croit peut-être que j'imite un drôle d'animal...

J'embrasse ma fille et nous montons en salle de naissance. Il est 18h30.

À suivre... Lire Épisode 3

Rédigé par Mère Veilleuse

Publié dans #Enfants, #Grossesses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Quelqu'un qui a un vrai prénom 30/12/2013 00:22

C'est quand même pas son vrai prénom caramelou quand même rassurez moi ?!

Mère Veilleuse 30/12/2013 01:22

J'utilise des surnoms pour mes enfants et mon homme ;-)

Maude 02/12/2013 22:38

La suite, la suite :)

Adelaide 03/12/2013 07:33

ha bah oui qu'il faut que tu nous l'écris !!! impatiente !

Mère Veilleuse 02/12/2013 23:30

Mince, il faut que je pense à l'écrire alors... ;-)