La naissance de Caramelou - Épisode 3

Publié le 28 Octobre 2013

La naissance de Caramelou - Épisode 3

Lire Épisode 1 - Épisode 2

En attendant la pose de la péridurale et afin de gérer au mieux mes contractions, la sage-femme m'installe sur un ballon. Dès que je sens la contraction arriver je dois prendre appui sur le lit et expirer mon air en donnant de la voix. Chérif me masse le bas du dos et chante avec moi.

Il est près de 20h lorsqu'on me libère enfin de ma douleur. Je fais une place à Chérif sur la table d'accouchement et collés l'un contre l'autre nous entreprenons une petite sieste.

Nous n'aurons pas le temps de nous endormir. La sage-femme de garde se présente à nous. Elle s'appelle Carole et avec Audrey, étudiante en ostéopathie, elles vont m'aider à donner la vie.

- Est-ce que tu as un projet de naissance ?

- Ne me fais pas d'épisio, je t'en supplie !

Et oui ! On se tutoie aux Lilas !

21h : Je suis à 6, mais le bébé est mal positionné. Il a son dos dans mon dos et si ça ne remet pas en cause un accouchement par voie basse cela peut me donner de la peine à l'expulser.

Carole me perce la poche des eaux car celle-ci bloque un peu la dilatation et m'installe sur le côté gauche, jambe droite repliée. Avec la gravité, le bébé devrait se remettre dans une bonne position.

À 22h, je suis à 7 mais le bébé ne se retourne pas. Je m'installe cette fois-ci sur le côté droit.

Il est 23h, et je sens maintenant mes contractions sous forme de poussées incontrôlables. Je me tortille dans tous les sens. Je suis à dilatation complète mais le bébé ne bouge pas d'un iota. Carole m'installe à quatre pattes pour donner une dernière chance au bébé de se tourner. Il n'a pas eu d'autres choix que de coopérer, en dix petites minutes, il se retrouve le dos contre mon ventre. Il est temps de s'installer.

Afin de préserver mon sacrum - déjà endommagé par mon premier accouchement - et de faciliter la descente du bébé, Carole, accompagnée d'Audrey, l'ostéopathe, décident de m'accoucher accroupie. Jambes repliées, pieds posés au bord de la table, fesses à moitié dans le vide, me voilà cramponnée à une barre au dessus de la tête !

Je me concentre sur les évènements bien que je sois à deux doigts de m'évanouir. Carole attrape un ustensile étrange.

- Qu'est-ce que c'est ?! Qu'est-ce que tu vas faire avec ça ?!

- Arrête ! Je t'ai dit pas d'épisio, alors je ne ferais pas d'épisio.

- Appelez Leïla !

- Pourquoi ? Qu'est-ce qu'il se passe ?

- C'est simplement que ton bébé arrive, j'appelle Leïla, la puéricultrice... Pousse !

En quelques poussées qui demandent un effort surhumain, j'attrape mon bébé sous les aisselles et le dépose sur mon ventre.

Caramelou est né à 00h32, le 26 octobre 2013. C'est un beau bébé de 3,730 kg.

La naissance de Caramelou - Épisode 3

Rédigé par Mère Veilleuse

Publié dans #Enfants, #Grossesses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Imene 04/12/2014 12:21

Bonjour,
Je suis enceinte de 36SA. Et je suis tombée sur ton blog hier par hasard. C'est merveilleux de lire que tu as pu accoucher accroupie. C'était mon projet de naissance...sauf que le gynécologue qui me suit refuse. Trop tard pour changer de clinique, cette fois-ci mais je compte bien mieux choisir pour une prochaine grossesse. Tu me confirme que c'est possible par ce blog.
Le gynécologue était absent quand tu as accouché ?

Mère Veilleuse 02/08/2015 22:54

Bonjour Imène,

Je suis désolée, je n'ai pas été très assidue sur mon blog ces derniers mois. Finalement, as-tu pu accoucher comme tu le souhaitais ?