Mon Petit-frère

Publié le 1 Novembre 2013

Mon Petit-frère

Depuis plusieurs mois, à la crèche et à la maison - mais surtout à la crèche en faite... - on me parle tout doucement et avec prudence d'un certain "Petit-frère"... Je ne sais pas qui cela peut bien être mais c'est apparemment un sujet délicat dont il faut parler tout bas... Selon des gens, je pourrais être perturbée de ce changement, mais moi je pense que je suis surtout perturbée de ne pas bien comprendre.

Le ventre de maman s'arrondit et elle est de plus en plus fatiguée. Parfois, elle n'arrive même pas à me porter plus de 2 minutes alors ça m'énerve et je pleure.

Elle me dit de lui faire des bisous sur le ventre... Si ça lui fait plaisir... Moi, ce que je préfère c'est taper dessus ! Parce que j'ai compris que "Petit-frère" se cache à l'intérieur.

"Petit-frère" est à moi. On me dit que c'est MON petit-frère. Bon...

L'autre jour en allant me coucher, papa et maman m'expliquent que demain je pourrais voir mon petit-frère. Sauf, qu'ils m'ont dit ça trois jours de suite alors maintenant je n'y crois plus.

Il est quand même arrivé un jour où j'ai remarqué que maman n'était plus à la maison. Elle me manquait vraiment beaucoup (vraiment beaucoup...). Pour compenser son absence, sont arrivés chez nous, Mamisy, Mamijo, Papyves et Tatasa. Alors, j'ai compris que peut-être, maman était allée chercher mon petit-frère.

J'ai pris le métro accrochée sur le ventre de Tatasa avec Mamijo et Papyves. Nous sommes arrivés dans un endroit où toutes les dames avaient des gros ventres, exactement comme celui de maman.

Lorsque je l'ai vu j'étais contente et j'ai tout de suite remarqué que quelque chose qui ressemble à ma poupée Corolle était accroché à elle par la bouche.

Tout le monde avait l'air très heureux, surtout maman. Quand je faisais des bisous et des caresses sur la tête de mon petit-frère, on me félicitait.

Maintenant, j'ai un petit-frère. Je ne sais pas quand je vais pouvoir jouer avec lui mais c'est un beau cadeau, surtout que j'ai dû attendre très longtemps avant de le découvrir.

Tout de suite, je suis un peu fatiguée et si c'est possible, j'aimerais bien retrouver mes jouets, mon biberon et mon doudou.

Mon Petit-frère

Rédigé par Mère Veilleuse

Publié dans #Enfants, #Grossesses

Repost 0
Commenter cet article

Anne 06/08/2015 09:50

et quel petit frère! <3